Province Trot: Dans les jumelles d’Edouard!

Par Edouard Bertrand

Le Trot était en fête ce dimanche dans l’Hexagone avec pas moins de 16 réunions mettant à l’honneur les trotteurs. Parmi les lauréats, des poulains à suivre mais également de futurs gagnants.

Petite liste non exhaustive ✍️

Agon-Coutainville :

Jacinthe de Daidou était une de mes notes la semaine dernière. Il ne lui a pas fallu longtemps pour ouvrir son palmarès après sa bonne deuxième place. Malgré son handicap initial, elle s’impose à la manière des forts. Elle réalise une bonne valeur, car elle a viré en troisième épaisseur dans le dernier tournant. Une pouliche à suivre en confiance.

Un cheval au palmarès éloquent a renoué avec le succès sur l’hippodrome manchois : Gamin des Perdrix. Troisième du prix Albert Viel 2019, il a ensuite connu une très longue interruption de carrière de plus d’un an et demi. Ce fils de Booster Winner et de la très bonne Unikaranes s’était imposé dès sa deuxième course de rentrée et renoue ici avec le succès. Il faudra s’en méfier lors de sa réapparition sur le « dur ».

À noter que c’est Séverine Raimond qui s’est mise au sulky après 2 ans sans courir, une belle rentrée pour la professionnelle normande.

Gamin des Perdrix via Scoop Dyga

Impact de l’Iton a l’air de s’épanouir dans son nouvel entourage, trois courses, trois victoires chez Pierre-Louis Desaunette. Ce fils de Village Mystic se balade avec son partenaire Adrien Mériel et essaiera d’imiter sa compagne d’entrainement Havane de l’Iton, qui avait enchainé les victoires l’automne dernier.

Aurillac :

Le pensionnaire de Martial Gauvin, Golf a renoué avec le succès sur tapis vert dans le Cantal. Souvent fautif, il a dévoilé de la qualité et sera sûrement capable de répéter ce genre de performances à l’avenir en se montrant sage.

Golf et Martial Gauvin by Simon Jay

Deauville-Clairefontaine :

Quelle impression de Jivago Flash (1er) ! Le fils de Very Nice Marceaux triomphe de très belle manière avec Tony le Beller à son sulky. « Aux balances il ne soufflait pas, Tony a pris son pied apparemment ». C’est les mots d’un éleveur comblé, Valentin Henry. Chose sûre, c’est que ce bel alezan a de très beaux jours devant lui.

Jivago Flash by Valentin Henry

Ecommoy :

Golden Visais (3e) est un top cheval et il nous l’a encore montré cet après-midi. Son driver lui a seulement fait faire les derniers 800 mètres. Il se comporte de très belle manière derrière deux chevaux en forme.

Golden Visais à Cordemais by Scoop Dyga / Ambre Pelfort.

Guerlesquin :

Justine du Breil (5e) a rencontré un véritable rideau de chevaux dans la phase finale. Sans ça, elle se serait très sûrement imposée car son driver semblait en avoir plein les mains. Cette fille de Vigove paraît susceptible, restant sur trois disqualifications, mais ici, elle a montré qu’elle valait mieux que ce genre de lot.

La Ferté-Vidame :

Jideo Street a dévoilé de la dureté en s’imposant sans l’aide de personne sur la piste en herbe de l’hippodrome de Pipe-Souris. Entrainé par Florent Lamare (qui entraînait aussi son père, le crack Amiral Sacha), il a su résister aux attaques pour s’en aller quérir le premier succès de sa carrière. Il s’impose plus facilement que le laisse penser l’écart à l’arrivée. Ce sera intéressant de le voir sur une piste en dur.

Jideo Street a très surement dicté sa loi. Crédits : Romain Francien

Magnifique duel entre deux excellents poulains dans la huitième épreuve du programme. Je te Cherche (T.Duvaldestin) gagne du minimum face à Juste d’un Jour (S.Roger). Né dans la pourpre (Love You & Return Money), le pensionnaire de Thierry Duvaldestin efface deux disqualifications.

Je préfère malgré tout le fils d’Ulhan du Val, Juste d’un Jour. Ce poulain majestueux a pour lui des allures splendides et une tenue qui sort de l’ordinaire. Il a assumé le poids de la course et ne s’incline qu’au poteau. Un coup de coeur pour ce poulain qui va très vite passer le poteau en tête.

Une arrivée très disputée entre ces deux poulains. Crédits : Romain Francin

Luçon :

Belle impression laissée par Jackpot du Lido. Le fils de Cahal des Rioults s’impose de belle manière et ouvre ainsi son palmarès pour sa sixième tentative. Il progresse après chaque course, ce sera très intéressant de le voir se mesurer à plus fort.

Montier en Der :

Jezilda Mauve gagne en très bonne pouliche. La fille de Villeroi, drivée par son entraîneur Alain Laurent a fait parler la classe et la tenue. Déjà lauréate à Avignon au mois de mai, elle restait sur deux échecs sur le « dur ». Mais elle a montré ici qu’elle avait tout à fait les moyens d’y vaincre.

Royan-Atlantique :

La propre soeur de l’excellent Equinoxe, Juvigny (7e) s’est très bien comportée malgré une hésitation dans le tournant final. Loin durant tout le parcours, cette protégé de l’Ecurie Smart s’est relancée dans une belle action en retrait. Elle avait montré des moyens auparavant et elle lui suffira de prendre en maturité pour passer le poteau en tête.

Même s’il est impossible de regarder la phase finale de la course sur LeTrot, Figueira Bella (3e) court bien et prend une bonne troisième place. C’est une magnifique jument qui va continuer de prendre des belles places. Elle peut même en gagner une ou deux dans le sud-ouest avec un bon parcours.

Figueira Bella à Montauban au mois de mai.

Saint-Malo :

Dans la course réservée aux 2 ans, Krystal du Ruel (Dai) a très bien travaillé après sa faute au départ. Il a l’air d’avoir de belles allures et il possède un modèle intéressant. Franck Anne est un très bon metteur au point dans les 2 ans. Ce frère de la classique Elite du Ruel, va continuer de progresser.

C’est une évidence de dire que l’imposant Jericho a crevé l’écran pour ses débuts en compétition. Ce fils de Bold Eagle et de la lauréate de Groupe 3, Absinthe (soeur du très bon Nuage de Lait) a fait ce qu’il a voulu en étant confié à Alexandre Abrivard. Il s’agit assurément d’un très bon élément de la famille Abrivard. Affaire à suivre !

Saint-Omer :

Sans sa faute à mi-ligne droite, Joaquim Dieschoot (Dai) se serait sûrement imposé sur le mâchefer audomarois. Ce fils de Scipion du Goutier a déjà un peu d’expérience et il ne serait pas surprenant de le voir vaincre avant la fin de l’été en province.

Récapitulatif :

⭐️⭐️ Jacinthe de Daidou – Entraînement : Cyril Chenu / Propriétaire : Écurie Daidou

⭐️⭐️ Gamin des Perdrix – Entraînement : Séverine Raimond / Propriétaire : Jean-Marc Benhini

⭐️⭐️⭐️ Impact de l’Iton – Entraînement : Pierre Louis Desaunette / Propriétaire : Pascal Lecat

⭐️ Golf – Entraînement : Martial Gauvin / Propriétaire : François-Xavier Jay

⭐️⭐️⭐️⭐️ Jivago Flash – Entraînement : Pierre Emmanuel Mary / Propriétaire : Jérome Rizieri

⭐️⭐️ Golden Visais – Entraînement : Cyrille Buhigné / Propriétaire : Bernard Herbillon

⭐️ Justine du Breil – Entraînement : Stéphane Prioul / Propriétaire : Stéphane Prioul

⭐️⭐️ Jideo Street – Entraînement : Florent Lamare / Propriétaire : Ecurie Elag

⭐️⭐️ Je te Cherche – Entraînement : Thierry Duvaldestin / Propriétaire : Thierry Duvaldestin

⭐️⭐️⭐️⭐️ Juste d’un Jour – Entraînement : Sylvain Roger / Propriétaire : Ecurie la Pettevinière

⭐️ Jackpot du Lido – Entraînement : Bertrand Auguste David / Propriétaire : Gilbert Nicolleau

⭐️⭐️ Jezilda Mauve – Entraînement : Alain Laurent / Propriétaire : Alain Laurent

⭐️ Juvigny – Entraînement : Emmanuel Varin / Propriétaire : Ecurie Smart

⭐️ Figueira Bella – Entraînement : Christophe Feyte / Propriétaire : Christophe Feyte

⭐️⭐️ Krystal du Ruel – Entraînement : Franck Anne / Propriétaire : Annick Bazin

⭐️⭐️⭐️⭐️ Jericho – Entraînement : Laurent Claude Abrivard / Propriétaire : Yannick Desmet

⭐️⭐️ Joaquim Dieschoot – Entraînement : Kevin Leblanc / Propriétaire : Peter Corty

Laisser un commentaire