Dimanche 7 février à Vincennes : La Sélection de Maxime !

Réunion 1 VINCENNES par @Mseyvet

À une semaine du Grand Prix de France, la revanche du Grand Prix d’Amérique qui a vu cette année le crack Face Time Bourbon réaliser le doublé, nous aurons ce dimanche un avant-goût du spectacle avec des chevaux de grande qualité au rendez-vous. 9 épreuves sont au programme où nous retrouverons notamment Gu d’Héripré dans le Prix Ovide Moulinet, lui qui vient de terminer troisième de l’Amérique.

Le Prix de Rouen (Groupe III) est l’une des belles courses du jour avec des chevaux de 6 ans sur la distance de 2.850 mètres. Dépendant de la casaque de l’écurie de Jean-Pierre Barjon, à son apogée au temps de Meaulnes du Corta et Niky, Free Man (204) est un cheval très dur à l’effort. Déferré des quatre pieds seulement pour la troisième fois de sa carrière en 46 courses, il peut même briller !

Le Prix de la Marne (Groupe III) est l’occasion pour nous de revoir trois chevaux ayant participé au dernier Grand Prix d’Amérique, malheureusement pour eux sans réussite. Parmi eux, Moni Viking (307), rapidement fautif dans « la belle » avait montré de belles choses auparavant dans les courses préparatoires. La « dame de fer » d’Alain Laurent, Chica de Joudes (308) a elle rassuré en terminant honorablement ce jour-là. Je ne m’inquiète pas du fait qu’elle reste ferrée, elle qui a toujours eu des pieds fragiles et l’habitude de courir ainsi. Ensemble, ils peuvent refaire parler d’eux. 

La quatrième épreuve est support d’un très beau Quinté + : le Prix Ovide Moulinet (Groupe II) qui voit dans son palmarès des chevaux d’exception tels Ready Cash, Davidson du Pont ou encore la princesse Bélina Josselyn. Troisième du dernier Grand Prix d’Amérique, Gu d’Héripré (413) apparaît ici au-dessus du lot ! Gelati Cut (412) est un amour de cheval, d’une louable régularité depuis toujours. Ces deux rejetons de Coktail Jet sont à mes yeux les plus belles chances de ce quinté. Derrière, on connaît la qualité de Go On Boy  (408) mais également son intermittence qui n’en fait donc pas une base au contraire du formidable Galius (405), bien que ce dernier se frotte pour la deuxième fois face aux meilleurs. C’est très ouvert pour les places. 

Mon quinté en chiffres : 13-12-5-8-9

GU D’HÉRIPRÉ EN VÉRITABLE LEADER DE SA GÉNÉRATION

Lauréat des ses quatre premières courses du meeting 2019-2020, Firello (509) n’en compte cette année qu’une seule. Il n’en demeure pas moins très régulier. Second de l’estimée Flaya Kalouma dernièrement, il battait néanmoins Forum Meslois, et aurait pu, comme ce dernier, participer au Prix de Rouen (Groupe III). Jean-Michel Bazire, son mentor, a opté pour cette course où son élève devra rendre 25 mètres. Néanmoins, dans ce lot, il est capable de les rendre victorieusement !

Place au Prix de l’Ile-de-France pour 2.175 mètres de folie, la revanche du Grand Prix du Cornulier où  la fille de Scipion du Goutier, Bahia Quesnot a brillamment triomphé le mois dernier. Parmi les 8 partants de cette épreuve, 7 ont participé au Cornulier. La fille de Ready Cash, Flamme du Goutier (703), qui a fini deuxième ce jour-là peut cette fois l’emporter. Son plus sérieux rival sera certainement Etonnant (705), lui qui retrouve son parcours de prédilection. 

Toujours au trot monté, en baissant d’un petit niveau, le Prix Indienne (Groupe III) verra s’élancer des chevaux de 5 et 6 ans sur un parcours de vitesse (2.200 mètres). Le fils de Varenne, All Wise As (809), irréprochable dans cette discipline sera certainement le favori logique. Cependant, France Brésil (808), pour la propriété de Guillaume Gillot, est une de mes juments de cœur au trot monté. Elle a en effet lutté l’année dernière avec les meilleurs tels Flèche Bourbon, Fado du Chêne ou encore Feeling Cash. Dès lors, elle trouve dans ce lot moins relevé, et sous la selle d’Eric Raffin, une belle occasion de briller de nouveau. 

Tout comme les deux précédentes épreuves, la neuvième et dernière course se disputera une nouvelle fois sous la selle, cette fois sur la petite piste. Sans sa faute à l’entrée de la ligne droite, Espoir d’Elphigny (909) avait course gagnée le 9 janvier dernier… Sans faute de sa part ce dimanche, la victoire lui tend les pattes ! Pour une côte !

C’est un superbe dimanche auquel nous allons assister ce 7 février, avant le prochain qui le sera d’autant plus ! Passez une très belle journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :