Grand Prix de France 2017 : Bold Eagle impérial, 29 ans après Ourasi…


Par @MlleBouve

BOLD EAGLE s’inscrit encore plus dans la légende des courses hippiques en réalisant un exploit aujourd’hui qui n’a plus été réalisé depuis Ourasi, en 1988.

En effet, Bold Eagle réussi l’exploit en remportant ce Grand Prix de France 2017 de faire le doublé Prix d’Amérique / Prix de France deux années consécutives…

Bilan de la course !

BOLD EAGLE (604) remporte donc ce Grand Prix de France 2017 dans un style encore plus déconcertant que l’année dernière. Le pensionnaire de l’écurie Guarato était le plus rapide en s’élançant derrière l’autostart. Vite repris par son driver Franck Nivard, BOLD EAGLE a effectué la majorité du parcours dans le dos de VOLTIGEUR DE MYRT (605) avant de se décaler en haut de la montée et de s’envoler en début de ligne droite, après avoir suivi le sillage d’UN MEC D’HERIPRE (609).


BOLD EAGLE est donc le facile lauréat de ce Grand Prix de France 2017. Grâce à cette victoire, il conforte sa place de leader dans le championnat des Epiqes Series au trot et remporte donc ce championnat, tout comme son entraîneur, Sébastien Guarato, son driver, Franck Nivard et son propriétaire, l’écurie Pierre Pilarski.

La seconde place de cette épreuve revient au grand TIMOKO (606) qui participait à son dernier Grand Prix de France, épreuve qu’il a remporté en 2015. C’est ému que son propriétaire/entraîneur Richard Westerink s’est exprimé au micro d’Equidia après la course, le qualifiant  »de meilleur cheval de France après BOLD EAGLE’‘. TIMOKO se rachète donc sur sa distance de prédilection après sa contre-performance dans le Prix d’Amérique Opodo.

Ces deux champions sont suivis de VOLTIGEUR DE MYRT (605), mal embarqué lors de sa participation dans le Prix d’Amérique en étant gêné au départ. Ce trio du Grand Prix de France édition 2017 est identique à celui en 2016.
En quatrième place, nous retrouvons CALL ME KEEPER (610), seul pensionnaire de l’écurie Redén à se placer dans le Quinté+. Drivé à la perfection par Pierre Vercruysse, il reste une très belle note dans cette épreuve.

Derrière CALL ME KEEPER, nous retrouvons UN MEC D’HERIPRE (609) qui effectue une belle performance pour son retour au haut niveau. Malgré son mauvais numéro derrière l’autostart, UN MEC D’HERIPRE qui était drivé par Jean-Michel Bazire a mené la course jusqu’à l’entrée de la ligne droite où il a été dominé par BOLD EAGLE.

Quelques-uns de ces champions se retrouveront dans 15 jours, à l’occasion du Grand Prix de Paris, disputé sur la longue distance des 4 125 mètres.
L’entourage de BOLD EAGLE a déjà annoncé la couleur en déclarant leur champion partant dans cette épreuve  »Nous avons gagné le Grand Prix de France, nous devons tenter de remporter la Triple Couronne en remportant le Grand Prix de Paris » comme l’a mentionné son copropriétaire Pierre Pilarski après l’épreuve. Richard Westerink, le mentor de TIMOKO a lui aussi annoncé que son champion sera au départ de ce marathon.

La Triple Couronne, compétition qui se compose des trois grandes épreuves de trot attelé (Grand Prix d’Amérique / Grand Prix de France / Grand Prix de Paris) disputées lors du meeting d’hiver de Vincennes est désormais à portée de main pour le crack BOLD EAGLE. L’enjeu est de remporter ces trois courses sur la même année. En 2016, il a échoué de très peu en terminant second du Grand Prix de Paris. Cette année, selon son entourage, BOLD EAGLE est meilleur et plus frais que l’année dernière.
Peut-il encore graver un peu plus son nom dans la légende des courses hippiques, 41 ans après BELLINO II, dernier lauréat de cette Triple Couronne ? Réponse le Dimanche 26 Février, sur l’hippodrome de Paris-Vincennes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.