Dimanche 14 août : Les jeunes à l’honneur à Enghien

Ce dimanche, l’hippodrome d’Enghien accueillera huit courses. L’occasion de décrypter un programme mettant à l’honneur de jeunes éléments prometteurs dans le Prix des Tuileries (Course B) ou encore le Prix d’Argenteuil (Course C).

Des vieux briscards bien connus des turfistes auront également l’occasion de briller au trot monté en milieu de réunion dans le Prix de la Porte de Plaisance.

Course n°1 :

For Loving You semble une favorite tout indiquée. Cette fille d’Orlando Vici a déjà vaincu dans des lots plus forts et sera confiée à Barbara Guénet. Seul bémol, la distance. Elle n’a jamais très bien couru sur ces parcours de vitesse.

À elle de briser le mauvais sort et de faire mentir les statistiques !

For Loving You le 24 mai dernier à Vincennes accompagnée de Barbara Guénet.

Course n°2 :

Lot peu fourni dans cette deuxième épreuve du programme. Ce n’est pas une mince affaire que de maintenir Indice du Caïeu au trot, mais lorsqu’il est bien luné, il a les moyens de faire l’arrivée de ce genre de lot. Il s’était imposé sur ce parcours l’an dernier, et peut, à la surprise générale rééditer un tel exploit. Confié au jockey du moment, Alexandre Abrivard, ça peut coller !

Indice du Caïeu à Caen le 21 mai dernier. Crédits : BR Horse Racing

Course n°4 :

Très belle épreuve que ce Prix des Tuileries, réservé aux seules pouliches de 3 ans. Beaucoup de prétendantes à la victoire s’aligneront au départ.

On retiendra en priorité deux pouliches ici. Protégée de Maik Esper, Julia Quick vient de brillamment s’imposer sur les bords de l’Allier avec Tony Le Beller et a ainsi signé une quatrième victoire consécutive. Elle battait Jasper Piya, poulain estimé par la famille Abrivard au terme d’une belle lutte. Elle découvrira pour cette occasion la main de Gaby Gelormini, toujours très adroit avec les jeunes éléments !

Seule ombre au tableau, ce sera un essai corde à gauche pour cette fille de Magnificent Rodney, mais si elle prend bien les tournants, elle devrait être à l’arrivée.

Julia Quick lors de sa victoire à Vichy. Crédits : Christophe Morlat.

La rentrante de qualité Jenny de Joudes peut frapper un grand coup après une pause de trois mois. Cette protégée d’Alain Laurent a eu besoin d’affronter les meilleures pouliches de sa génération pour perdre son invincibilité. Elle s’était malgré tout défendu comme une lionne après un parcours peu avantageux pour obtenir une cinquième pleine d’espoir à ce niveau. Si elle arrive à 100 %, elle peut tout à fait reprendre le cours de ses succès ici.

Jenny de Joudes lors de sa victoire du 17 mai à Vincennes. Crédits : Scoop Dyga – Didier Dyga

Course n°5 :

Dans cette course au trot monté très ouverte, la régulière Emeraude Del Phedo peut tout à fait tirer son épingle du jeu. Confiée à Alan Gendrot, avec qui elle vient d’obtenir une troisième place sur l’hippodrome de Pornichet, elle peut surprendre à belle cote dans cette épreuve.

Déférée des 4 pieds au monté : 17 courses – 82 % de réussite dans les 5 premiers.

Emeraude Del Phedo le 24 mai dernier à Vincennes.

Course n°6 :

Course intéressante que ce Prix d’Argenteuil. Réservé aux poulains de 3 ans, on y retrouvera notamment notre coup de coeur du jour !

Entrainé par Sébastien Guarato, John River est quasiment irréprochable depuis ses débuts. La dernière fois, il n’a trouvé que deux très bons éléments pour le devancer. Si tout se passe bien, il devrait renouer avec le succès.

Frère utérin des biens connus Gamble River, Cristal River ou encore Enzo River, il est sûrement capable sur le long terme, d’effectuer une aussi belle carrière qu’eux.

Pour une belle cote, Jet des Baux semble le client tout désigné. Il avait notamment terminé troisième de John River début juillet, et n’est depuis, plus sorti des cinq premiers. Confié à Jean François Senet qui le connaît bien, il peut brouiller les pistes.

John River (n°11) devançait Jet des Baux (n°2) le 13 juillet à Enghien. Crédits : Scoop Dyga – Pierre Costabadie.

Laisser un commentaire