Samedi 26 Février à Nantes : La sélection de Maxime !

Réunion 3 – Nantes – 12h05 🗞️ @Mseyvet

Archive de l’hippodrome de Nantes
📷
source : Bibliothèque municipale de Nantes

J-1 avant le Grand Prix de Paris Marathon Race, où les plus éminents trotteurs fouleront la cendrée de Vincennes pour une longue expédition de 4.150 mètres. Auréolé de son triomphe à seulement 21 ans dans le mythique Prix d’Amérique, Nicolas Bazire retrouvera son fidèle acolyte Davidson du Pont pour espérer briller dans cette course prestigieuse, comme l’a fait son père jadis avec d’illustres trotteurs tel Jardy autrefois ou plus récemment la princesse Bélina Josselyn. Le sublime Galius, digne fils de Love You, tentera de prendre sa revanche sur celui de Pacha du Pont. L’étincelante Ampia Mede SM, le tenant du titre Etonnant, et bien d’autres encore brigueront eux aussi la palme.
Mais avant un dimanche qui promet d’être somptueux, le temple du trot laisse place à la province où les trotteurs sont à l’honneur ce samedi sur l’hippodrome de Nantes. Un hippodrome dont l’histoire remonte au XIXe siècle par la fondation de la Société des Courses de Nantes en 1834. Alors que la première course de char fut organisée en 1837 à Chantenay, c’est quelques kilomètres plus au nord que sera battit l’actuel hippodrome de Nantes, dit du Petit Port, sanctuarisant un cadre verdoyant de plus de 35 hectares. Embellit de nouvelles tribunes il y a tout juste un demi siècle, en 1972, l’hippodrome du Petit Port symbolise l’un des théâtres principaux dans le monde des courses.

C’est au sein de ce lieu emblématique que 8 courses se disputeront ce samedi 26 février. Cap donc sur l’hippodrome de Nantes pour l’étude de quelques unes d’entres elles, un sanctuaire emplit d’histoire depuis près de 200 ans.

Historique de l’hippodrome de Nantes
📷
source : Hippodrome de Nantes – La magie des courses

Course 1
La première course du programme s’élancera dès la fin de matinée à 12h05.
Arborant la casaque de l’écurie de Jean-Pierre Barjon, remémorant d’inoubliables trotteurs comme Niky ou Meaulnes du Corta, Jetlag de Beaufour (3) tentera de faire briller les couleurs que portait il y a encore quelques semaines son illustre père Bilibili.
Magnifiquement qualifié en 1’17″7 au Mans, il peut débuter de la meilleure des façons.
Jambier (13) a lui bien débuté à Argentan, dans des allures certes atypiques. Perfectible, il peut lui aussi s’illustrer.

Course 3
Cap sur la troisième épreuve avec des pouliches de 4 ans.
Irmosa Bella (5) progresse à chacune de ses sorties (4ème, puis 3ème, puis 2nde). Positionnée au premier poteau, elle dispose d’une bonne chance théorique.
Au second échelon, Idames (11) vient elle d’ouvrir son palmarès. Souvent confiée à son mentor, Damien Marsault, celui-ci a cette fois appelé Eric Raffin pour l’occasion. C’est une fille d’Oiseau de Feux… alors feu !

Course 4
Quatrième compétition avec cette fois des poulains de 4 ans.
Indy Dark (12) reste sur deux succès acquis avec style. Son driver Benjamin Rochard s’accorde à lui donner d’excellents parcours. Aux 25 mètres cette fois, il faudra que tout se passe bien, auquel cas, sa chance est indéniable.

Course 6
Sixième et antépénultième épreuve du jour sur l’hippodrome de Nantes, une course dans la discipline du trot monté.
Irréprochable dans cette spécialité, Galopin de Potes (2) vient de triompher dans le temple du trot. Une nouvelle fois confié à Anthony Barrier, c’est un favori infaillible.

Course 7
Septième et avant dernière course réservée à des 6 ans.
J’ai un coup de cœur pour Général du Palais (14), un fils de Timoko, très régulier et presque jamais fautif. Coutumier de rendre la distance, ce nouvel handicap ne sera guère un inconvénient. Avec Eric Raffin au sulky, j’y crois !
Idéalement engagé à la limite du recul, Galérien de Bouère (9) vient de devancer le premier cité. Le fera -t- il de nouveau ?

Course 8
Ultime course au sein de l’hippodrome du Petit Port, une épreuve très ouverte…
« Bazirisé », Galion Volsin (8) vient de se classer troisième sur l’hippodrome de Paris-Vincennes. Bien engagé au premier échelon, il a une belle carte à jouer.
Au second poteau, Gims du Plessis (11) vient lui d’échouer aux portes d’un récent Quinté + dans le temple du trot. Il peut dès lors espérer un podium en pareille société.

Je vous souhaite une très belle journée en compagnie des trotteurs à Nantes 🐴 !

Émoji 🪶 Plume sur Google Android 12.0.
Maxime Seyvet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :