Prix d’Amérique 2017 : Et l’aigle s’envole dans un temps record !

Par @MlleBouve

Après une course à multiples rebondissement, c’est bel et bien le champion de l’écurie Pilarski, le grand favori de l’épreuve BOLD EAGLE (517) qui s’impose dans cette 97ème édition du Prix d’Amérique Opodo.

bold-eagle-amerique-2017

Il l’a fait ! Le chouchou de la France turfiste BOLD EAGLE s’envole littéralement dans cette édition 2017 du Prix d’Amérique Opodo et réalise ainsi le doublé. Très mal parti après les péripéties d’ANNA MIX (509) qui n’a jamais voulu volter au moment du départ ainsi le faux départ, BOLD EAGLE se retrouve à l’arrière du peloton, prenant rapidement le dos du pensionnaire de l’écurie Donati, VOLTIGEUR DE MYRT (513). Ramené au fil de la course au centre de peloton, le cheval s’est faufilé dans le dernier tournant parmi les chevaux de tête. La suite est identique à ses plus belles courses : BOLD EAGLE s’envole dans la ligne droite, laissant ses adversaires à plusieurs longueurs.

BOLD EAGLE s’impose donc ici dans ce Prix d’Amérique, et s’offre en prime le record de la course en 1’11 »2. A noter que les 500 derniers mètres de l’épreuve ont été effectués sur le pied de 1’08’00, un temps incroyable. Cette victoire permet à son driver Franck Nivard de remporter son cinquième Prix d’Amérique (Meaulnes du Corta en 2009, Ready Cash en 2011 et 2012, Bold Eagle en 2016 et 2017).

La seconde place revient à la belle alezane BELINA JOSSELYN (505) qui réalise une très belle performance à plusieurs longueurs du lauréat. « La ballerine », comme on l’appelle, du fait de sa délicate action lorsqu’elle trotte, était préparée pour cette course. Son mentor/driver Jean-Michel Bazire est très satisfait de la performance de sa jument. Elle conforte sa place en temps que leader de sa génération chez les femelles.

La dernière marche du podium revient à LIONEL (506), un des quatre chevaux de l’écurie Redén. Lui aussi est bien parti à l’avant du peloton, il permet à son driver Matthieu Abrivard de monter sur le podium du Prix d’Amérique pour la première fois de sa carrière, tout comme son entraîneur, Daniel Redén. LIONEL est suivi par PROPULSION (504), un de ses compagnons d’entraînement. Trotteur le plus prometteur de son écurie, il s’était blessé il y a quelques semaines, retardant sa préparation pour cette course. Le cheval a retrouvé aujourd’hui sa juste valeur.

En cinquième place, nous retrouvons le lauréat du Prix de Belgique BRIAK DARK (502), qui effectue une très belle performance et qui est certainement la plus belle note de la course. Drivé par David Thomain, il offre à Thierry Duvaldestin son mentor, un petit souvenir d’Amérique, lui qui avait remporté cette épreuve à deux reprises avec Ready Cash en 2011 et 2012…

La grande déception de la course restera TIMOKO (518), seulement onzième à l’arrivée. C’était son sixième Prix d’Amérique, et malheureusement son dernier. Atteint par la limite d’âge en 2018, le cheval ne pourra plus retenter sa chance dans le Prix d’Amérique. Toujours dans les cinq premiers de l’épreuve jusqu’à aujourd’hui, le trotteur était un modèle de régularité qui donnait le meilleur de lui même à chacune de ses participations dans cette épreuve.

Nous aurons à cœur de retrouver tous ses champions dans le Grand Prix de France, qui se disputera le 12 Févier prochain. Plus couramment surnommée « la revanche », cette course qui se déroule sur les 2 100 mètres autostart de Vincennes permet l’ultime revanche du Prix d’Amérique. Nous devrions retrouver au départ, si tout ce passe bien, le lauréat BOLD EAGLE ainsi que sa dauphine BELINA JOSSELYN, TIMOKO qui retrouvera son parcours de prédilection, ainsi que l’armada Redén…

Bonne soirée à tous!

Grand Prix d’Amérique Opodo : Bold Eagle en route vers l’Amérique !

PAR @MlleBouve

Nous y sommes enfin !! C’est la grande journée du Prix d’Amérique Opodo 2017. Après Ready Cash, Royal Dream, Maharadjah, Up And Quick, qui va succéder à Bold Eagle, lauréat en 2016, pour cette édition 2017 ? Bold Eagle est bien armé pour réaliser le doublé, mais méfiance avec de nombreux concurrents capables sur un coup d’éclat de voler la vedette au champion de l’écurie Pilarski…

Analyse de la course ci-dessous !

Le grand favori sera bien évidemment le tenant du titre, j’ai nommé BOLD EAGLE (517). Plus besoin de présenter ce champion, il partira déferré des postérieurs comme à son habitude, car il a toujours besoin d’un peu de poids sous les antérieurs. Peut-être portera-t-il pour la première fois les œillères descendantes ? Testées à l’entraînement, Sébastien Guarato avisera au moment venu. Son driver, Franck Nivard, a déclaré qu’il ne les utilisera pas si BOLD EAGLE venait à les porter. L’Amérique n’est plus si loin que cela, BOLD EAGLE est en route vers un second sacre… Ma base pour cette épreuve !

bold-eagle-amerique

Qui pour compléter le podium ?

TIMOKO (518), le crack au grand cœur ? TIMOKO va encore être encouragé par ses supporters qui vont colorer de bleu les tribunes de Vincennes. Niveau course, le crack de l’écurie Westerink participera à son dernier Prix d’Amérique, atteint l’année prochaine par la limite d’âge fixée à 10 ans chez les trotteurs. Drivé par Bjorn Goop qui le connaît parfaitement maintenant, le cheval peut encore espérer à une place à se niveau de compétition. TIMOKO est un trotteur régulier qui donne le meilleur de lui à chacune de ses courses. Pour une place dans ce Prix d’Amérique.

LIONEL (506), pour titiller encore une fois le tenant du titre ? LIONEL est le seul cheval au départ de ce Prix d’Amérique à avoir déjà battu BOLD EAGLE, c’était l’année dernière dans le Grand Prix de Paris en fin de meeting d’hiver. Pensionnaire de l’écurie à suivre de Daniel Reden, et drivé par un driver en forme Matthieu Abrivard, qui vient notamment de remporter le Prix de Cornulier la semaine dernière, LIONEL peut surprendre et venir se classer parmi les meilleurs dans cette épreuve. Il va lutter avec les meilleurs !

PROPULSION (504), pour confirmer au meilleur niveau ? PROPULSION, est le second du Prix de Bretagne, première préparatoire à ce Prix d’Amérique. Depuis fin Novembre, il est retourné s’entraîner en Suède pour préparer le Prix de Belgique, il y a 15 jours. Une blessure au sabot l’a empêché de se préparer correctement pour ce Prix d’Amérique, mais l’entraîneur a confirmé qu’il fallait se méfier de lui et sur sa classe pure il est capable de bien faire ! Peut surprendre beaucoup de monde à ce niveau !

Qui peut compléter l’arrivée de ce Prix d’Amérique Opodo ?

VOLTIGEUR DE MYRT (513), peut refaire sa performance de 2015 ? VOLTIGEUR DE MYRT a effectué l’exploit de se placer second du Prix d’Amérique en 2015, derrière le crack Up And Quick. Depuis, le cheval dispute des épreuves dans toute l’Europe et s’est qualifié dans ce Prix d’Amérique en terminant troisième du Prix du Bourbonnais 2016. Associé à Gabriele Gelormini en 2015, il sera associé à son nouveau driver Lorenzo Donati cette année. Peut se placer en fin de combinaison de ce Prix d’Amérique.

WILD HONEY (512), un autre atout de l’écurie Redén ? WILD HONEY est le tout dernier cheval de l’écurie Redén à s’être qualifié pour ce Prix d’Amérique en terminant troisième du Prix de Bretagne. Son entraîneur paraît confiant et il va découvrir la distance classique de Vincennes. Associé à Gabriele Gelormini, il peut figurer lui aussi en fin de combinaison.

Profitez bien de ce spectacle exceptionnel!!