Samedi 6 mars à Cagnes-sur-Mer : La sélection de Maxime !

Réunion 4 CAGNES-SUR-MER par @Mseyvet

Même si tous les regards seront rivés sur l’hippodrome de Paris-Vincennes pour la dernière du meeting, les trotteurs seront également présents du côté de Cagnes-sur-Mer pour une semi-nocturne riche de huit courses. Cap donc sur la Riviera afin d’étudier cette réunion !

L’hippodrome de la Riviera accueille les trotteurs ce week-end !

La première course du programme, sur 2.700 mètres, s’élancera à 15h30 avec des poulains et pouliches de 4 ans. Hardi Crown (107) pour l’entraînement et la drive de Dominik Locqueneux s’y présente invaincu ! C’est un fils de Perlando, un cheval bien connu des quintéistes d’antan drivé à l’époque par Jos Verbeeck ! Seule ombre au tableau, il découvre l’autostart et partira légèrement à l’extérieur derrière les ailes de la voiture… Mais si tout se passe bien, une cinquième victoire lui tend les pattes !

Deuxième épreuve, toujours derrière l’autostart, mais pour une distance plus courte ici (2.150 mètres) et pour des 5 ans. Glorioso Bello (204) sera drivé par Vincent Martens, qui a l’habitude de courir sagement afin de préparer ses chevaux. Mais pas d’inquiétude, le cheval défendra ses chances ce week-end, son mentor remplaçant simplement son frère sous le coup d’une mise à pied. Le fils de Prodigious vient de devancer la plupart de ses rivaux du jour dans la course de référence disputée le 13/02/21 sur ce parcours. Il devrait sans incident répéter. 

En grande forme, Dominik Locqueneux (lauréat hier notamment avec Gaïa Olmenhof et Calina ici-même), peut de nouveau s’illustrer au sulky de Gino Viva (302). Son cheval vient de battre bon nombre de rivaux qu’il retrouve ici, sur plus long. Bien placé derrière l’autostart, il peut gagner. 

Direction la cinquième épreuve où les amateurs seront à l’honneur. Envoûteur d’Auge (502) est d’une louable régularité. Excepté une disqualification au mois de janvier, où il luttait d’ailleurs pour la victoire ce jour-là, il est irréprochable depuis plusieurs mois ! Dans cette catégorie, les premières places lui semblent promises. 

Avant dernière épreuve de cette réunion cannoise réservée à des chevaux d’âge, Destin d’Haufor (708) semble un ton au-dessus de ses rivaux du jour. Même s’il a hérité d’un mauvais numéro derrière les ailes de l’autostart, il peut vite l’effacer et renouer avec le succès, qui lui échappe depuis l’été dernier. 

Ultime épreuve du jour sur la Riviera où nous retrouvons la jeune génération ici. Iago Victory (803) vient d’être battu par Impériale Darling, une pouliche estimée par la famille Martens et qui a depuis signé une nouvelle victoire, pas plus tard qu’il y a trois jours ! Idéalement placé derrière la voiture, il ne surprendrait guère en s’imposant dans ce lot de qualité ! 

Bon week-end !

Vendredi 5 mars à Laval : La sélection de Maxime !

Réunion 1 LAVAL par @Mseyvet

À la veille de la dernière réunion du meeting de Paris-Vincennes, les trotteurs nous donnent rendez-vous sur l’hippodrome de Laval ce vendredi pour une belle semi-nocturne. Au programme de cette réunion lavalloise huit courses dont le Quinté + programmé à 17h30. 

La première course du programme a fait le plein de partants ! 18 mâles s’élanceront pour 2.850 mètres et certains pour 2.875 mètres. Je fais d’ailleurs confiance aux concurrents du second échelon comme Gengis d’Hameline (118), un fils de Tiégo d’Etang pour le tandem redoutable Antoine Wiels / Jean-Paul Marmion, et Galehaut America (115), un fils d’Up And Quick vainqueur d’un Grand Prix d’Amérique, très sérieux puisque jamais fautif et de surcroît confié à François Lagadeuc, en grande forme. Ils seront à suivre de près, même aux 25 mètres. 

Des pouliches de 4 ans seront à l’honneur dans la course suivante, sur un parcours réduit, celui des 2.225 mètres. Matthieu Abrivard y présente une fille d’un de ses chevaux de cœur, son champion Aldo des Champs : Helia du Garabin (203). Sa pouliche vient de rentrer victorieusement sur l’hippodrome de Nantes, et semble, dans ce petit lot, pouvoir poursuivre sur sa lancée. Hanover Heights (201), une pouliche issue d’un grand rival du prodige Ready Cash dans sa jeunesse, Rolling d’Héripré, reste elle sur quatre troisièmes places. Un nouveau podium est-il en vue ? 

Place au Prix Quérido II support du Quinté + qui réunit des chevaux âgés entre 7 et 10 ans. Dans cette course où beaucoup effectuent une rentrée et courront sans chance, Enzo d’Essarts (303) va lui défendre chèrement ses chances ! Dans les Quinté + c’est 100% de réussite pour lui (une victoire et deux deuxièmes places). Il vient d’ailleurs d’en remporter un brillamment sur la cendrée de Vincennes. Même s’il n’a jamais brillé à Laval, pas d’inquiétude, il va sûrement remédier à cela ce vendredi ! 

Enzo d’Essarts en route pour un doublé !

La quatrième compétition se disputera dans la discipline du trot monté où, même s’il y a peu de partants, ils seront plusieurs à pouvoir triompher… Parmi eux,  Eroïco Bello (406) vient de bien se comporter sur la petite piste de Vincennes, comme a bien fait également Evening Quick (405) récemment quant à lui sur la grande piste. Un autre représentant de l’écurie Quick Star sera de la partie ici : For Me Quick (402), qui dispose assurément d’excellents moyens comme l’atteste sa dernière victoire mais également de caractère, défaut qui peut lui coûter cher ce vendredi. 

Direction la sixième course avec la jeune génération, des poulains et pouliches de 3 ans. Parmi les deux inédits de la course, Icap du Goutier (601), qualifié en 1’18’’8 à Caen en fin d’année dernière peut bien faire d’emblée, d’autant plus qu’il sera confié à Eric Raffin. L’autre débutant, Icare des Forges (602) s’est lui qualifié plus vite que le premier cité, en 1’17’’9, et semble lui aussi en mesure de s’illustrer dès ses débuts. Du côté des chevaux ayant déjà couru, Isa des Landes (614) vient d’échouer de peu face à deux chevaux doués sur l’hippodrome de Graignes, tandis qu’Idao Cash (613) vient lui de se classer deuxième ici-même à Laval. L’expérience sera -t- elle suffisante face à des inédits estimés ? 

Cap sur la dernière course du jour sur l’hippodrome lavallois, une épreuve sous la selle. Happy Maid Blue (810), une fille de Speedy Blue comme son nom l’indique, a débuté proprement sur l’hippodrome d’Angers en se classant 3ème dans une course décimée par les disqualifications. Ce sera sans doute de nouveau le cas ici, avec des jeunes éléments souvent délicats il est vrai dans cette discipline…  Si Mathieu Mottier arrive à maintenir sa monture au trot, il peut jouer les premières places. Ce sera également une question de sagesse avec Halfa (818). 

À la veille de la fin du meeting dans le temple du trot, d’une petite nostalgie qui va sans doute s’installer dans les esprits des passionnés du trot prochainement, je vous souhaite une belle journée en compagnie des trotteurs !