Site icon HORSETURFPRO

Dimanche 5 mars : Direction le Lot et Garonne !

Publicités

Alors que Vincennes a clôturé ses portes hier, la province va reprendre ses droits quelques temps. C’est Agen qui accueille la première réunion PMU au trot post-meeting d’hiver avec huit courses au programme qui mettront aux prises des chevaux bien connus de la région.

En point d’orgue de cette réunion, on retrouvera le Grand Prix D’Aquitaine-Dynavena, classé Course A. On retrouvera notamment l’élément de classe Hinden ou le très bon Gold d’Occagnes, irrésistible dans la région depuis plus d’un an.

C’est le moment de profiter de notre partenariat avec GENYBET ! Pour toute ouverture de compte! Avec le code HTP10, 10€ de bonus de bienvenue supplémentaires!

Course n°1 :

Course réservée aux amateurs alors on prend des pincettes. Filou de Sita (4) a eu d’autres ambitions et descend de catégorie ici. Bien placé derrière la voiture et associé à un amateur confirmé dans la région, il a les moyens de faire l’arrivée.

Course n°2 :

Dur de choisir entre les deux pensionnaires de Richard Westerink avant le coup …

Petite préférence pour la soeur utérine d’Étonnant, Kristie (3) qui a réalisé quelque chose de peu commun à Toulouse dernièrement. Elle semble un peu délicate, mais cette fille de Love You à l’air de prendre le métier du bon coté. Elle doit se mêler à la lutte pour le podium en restant sage.

Kiwis de Pen Guen (4) est un élément de qualité qu’il ne faut surtout pas condamner sur sa récente quatrième place. Avec un meilleur parcours, le fils de Cobra Bleu est en mesure de renouer avec les podiums confié à Tristan Bord.

Qualifié au mois de juin 2022, Kir de Kacy (11) s’est très bien comporté pour sa deuxième sortie publique à Auch, étant seulement devancé d’un petit nez par Keep Trust, un autre élément entrainé par Richard Westerink. Malgré son numéro en seconde ligne, ce fils de Bold Eagle est capable d’un coup d’éclat ici. Coup de coeur de la réunion.

Course n°3 :

Longtemps sur la touche à cause d’une blessure, Golo Kanté (9) semble revenu à un bon niveau, en témoigne sa quatrième place pour sa quatrième course de rentrée. Il revient sous la selle, mais sur sa valeur d’attelage, c’est loin d’être une impossibilité. La cote sera belle.

Idéalement engagé en tête, le facétieux Idéal du Groizeau (5) peut aller loin à condition de rester au trot. Tout sera une question de sagesse pour le pensionnaire de Jérome Groizeau qui effectue un déplacement ambitieux depuis la Vendée.

Les débuts dans la spécialité du très bon Instant Grave (12) seront à surveiller de près. Décevant en 2022, après une excellente année 2021, son entourage tente le pari du changement de spécialité. Sur sa classe d’attelage, c’est une base, mais où en est-il ?

Course n°4 :

Aucune certitude dans cette épreuve extrêmement ouverte.

La régulière Junta des Thirons (9) peut tirer son épingle du jeu, même aux 25 mètres. Mais on s’avance sans grande conviction.

Un mot sur mon chouchou au sein de notre écurie, Julius Griff (15). Il faut le rayer dans cette épreuve. Yannick se met au sulky pour peaufiner sa préparation en vue de ses prochaines échéances. C’est un poulain que l’on estime énormément. Alors même si vous ne le jouez pas ici, prenez le en note pour l’avenir. Il fera sans aucun doute parler de lui.

La stat : Junta des Thirons chez Michel Charlot : 4 courses – 1 victoire – 3 places – 100% dans les 3 premiers.

Course n°5 :

Lauréate de la finale régionale des 4 ans en novembre dernier, la belle alezane Ipsi de Benac (15) semble être un point d’appui évident dans cette épreuve. Jamais hors du podium lorsqu’elle est déférée des quatre pieds comme aujourd’hui, la fille de Dollar Macker s’annonce dure à battre.

La stat : Ipsi de Benac déferrée des 4 pieds : 4 courses – 2 victoires – 2 places – 100 % dans les 3 premiers.

Course n°6 :

Récemment acquis à réclamer et plaisant au travail chez Yannick Henry, Gridy Cadurcien (5) fait figure de première chance dans cette épreuve. Ce frère utérin d’Helios Cadurcien (qui fera sa rentrée dans la septième course) semble en retard de gains. Confié à l’une des meilleures mains, si ce n’est la meilleure du Sud-Ouest, Frédéric Clozier, il sera notre cheval de la réunion !

Course n°7 :

Encore une épreuve très ouverte ici.

Faisons confiance à nouveau à un pensionnaire de Yannick Henry, Gold Fly (5). Lorsque ce fils de Brillantissime est préservé lors d’un parcours, il sait finir vite, très vite. Bien loti derrière la voiture, il aura une belle chance à défendre.

On va également renouer notre confiance à un autre entraîneur déjà cité plus haut, Pascal-Maurice Manceau. Ses deux pensionnaires Helios d’Ela (4) et Galant de Carel (6) sont des concurrents bien connus dans la région et donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes sur la piste.

Ils représentent une belle base de jeu dans cette épreuve qui s’annonce extrêmement disputée.

La stat : Helios d’Ela déferré des 4 pieds : 21 courses – 8 victoires – 6 places – 66 % dans les 3 premiers

Course n°8 : Grand Prix D’Aquitaine-Dynavena

D’une régularité exemplaire, Gold d’Occagnes (2) apparaît comme le favori logique de cette épreuve. Il vient de s’imposer en patron à Toulouse et va tenter de monter de catégorie avec bonheur.

On lui associera la pure droitière Déesse de Corday (11) qui vient de renouer avec le succès sur l’hippodrome de Lyon la Soie, devançant des chevaux qui ont répété depuis. Au sommet de son art à 10 ans, elle va finir vite son parcours.

Doué dans les deux spécialités et récent double vainqueur sous la selle à Vincennes, Flash Royal (10) s’élancera également avec des ambitions. Il s’était imposé sur le parcours qui nous intéresse fin septembre dans une bonne réduction kilométrique. Il lui suffirait de répéter pour jouer un bon rôle.

La stat : Gold d’Occagnes et Jerome Chavatte ensemble : 18 courses – 12 victoires – 4 places – 89 % dans les 3 premiers.

La stat : Flash Royal et Manu Criado ensemble : 6 courses – 2 victoires – 3 places – 83 % dans les 3 premiers.

Quitter la version mobile