INTERVIEW D’ARNAUD CHAVATTE : ❝UNE PASSION FAMILIALE❞

Par Maxime Seyvet

Avant toutes choses, nous tenons à remercier chaleureusement Monsieur Arnaud Chavatte pour avoir répondu favorablement à notre demande d’interview ainsi que pour sa grande disponibilité.

Une passion familiale

Bercé dans le monde du cheval depuis son plus jeune âge, c’est tout naturellement qu’Arnaud Chavatte, fils de l’émérite Alain Chavatte a rejoint son père à l’écurie familiale. Installés en Mayenne depuis 2015, ils travaillent quotidiennement côte à côte dans leur écurie qui compte près d’une centaine de chevaux. 

Arnaud Chavatte aux côtés de ses proches et d’Illegio d’Alouette lauréat à Vichy le 29 juin dernier

📸 source : Facebook – Hippodrome de Vichy-Bellerive

Bonjour Arnaud, pour les personnes qui vous découvre, comment êtes-vous entré dans le monde des courses hippiques ?

❝Grâce à mon père, j’ai eu la chance de vivre aux côtés des chevaux dès mon enfance. Après un parcours classique à l’école de Grosbois j’ai rejoint l’écurie familiale. Une véritable passion. Dans un premier temps basés dans le Nord de la France près d’Amiens, nous nous sommes installés en Mayenne en 2015 afin d’agrandir notre structure, un cap nécessaire pour les chevaux.❞

À titre personnel, quelle est la victoire qui vous a apporté le plus d’émotions ?

❝Je vais en citer deux ! Tout d’abord en tant qu’apprenti, j’ai eu la chance de remporter le Prix Médusa, la plus belle course réservée aux apprentis, avec Priscilla Blue. En tant que jeune apprenti c’est génial de driver une telle jument, et de surcroît gagner avec… l’émotion était forte ce jour-là (sourire) ! Ensuite la Coupe des 3 ans à Cagnes-sur-Mer avec Beerscott, un cheval que l’on a élevé. J’ai même enlevé un Quinté + avec lui [toujours sur la Riviera] , au terme d’une magnifique lutte tout au long de la ligne droite où mon cheval a remis un petit nez sur le poteau, c’était super !❞

Le fougueux retraité Beerscott !
📸 source : Facebook – Écurie Alain et Arnaud Chavatte

Et d’un point de vue nostalgique, quel cheval vous a le plus marqué dans l’histoire des courses ?

❝De ma génération en tout cas, Face Time Bourbon ! Je ne suis pas sûr qu’il existera un équivalent dans le futur… Il pouvait tout faire : prendre la tête comme attendre, doté de tenue comme de vitesse, des allures magnifiques… Je n’ai jamais vu un cheval aussi complet. Tout le monde rêverai d’avoir un cheval comme ça.❞

Vous êtes très actif sur les réseaux sociaux et avez ainsi su nouer un lien avec les turfistes, est-ce un choix personnel qui vous tient à cœur ?

❝En effet cette idée m’est venue durant le confinement. Selon moi il y a un léger retard de communication dans la filière… alors à mon échelle je partage les chances de l’écurie le matin, suivit d’un petit débrief le soir. J’ai de très bons retours, les turfistes sont contents. Ça ne mange pas de pain comme on dit (sourire) ! À mon humble avis, je pense qu’on peut faire encore beaucoup en matière de communication envers les passionnés…❞

Vous n’hésitez pas à voyager avec vos chevaux et avez ainsi visité bon nombre d’hippodromes. Y en a -t-il un que vous affectionnez tout particulièrement ?

❝Comme tout entraîneur, il y a des endroits où l’on se sent bien, un peu mieux qu’à d’autres. Il y a deux hippodromes que j’aime beaucoup : Vichy et Châtelaillon-la-Rochelle. Je m’y sens bien, les chevaux aussi, c’est top.❞

Votre écurie joue un rôle primordiale dans l’élevage. Avez-vous un coup de cœur particulier pour un étalon ou une poulinière ?

❝Sans parler de coup de cœur, Village Mystic est un bon étalon. Pour citer une poulinière, notre jument Oscotia a produit notamment Beerscott, Eileanan Scotia, Terra Scotia ou encore Flora Scotia.❞

Beerscott et sa maman Oscotia

📸 source : Facebook – Écurie Alain et Arnaud Chavatte

Votre père Alain Chavatte et vous-même semblez bien armés pour la semaine de Vichy. Pour les passionnés et turfistes aguerris qui nous lisent, pouvez-vous nous confier vos meilleures cartouches ?

Lundi 4 juillet

Houblon Bleu a malheureusement hérité d’un mauvais numéro [ le 7 ]. Il n’a pas trop de marge. Il visera la 4/5 ème place.

Jivago Bleu est un poulain qui a bien débuté. En terme d’artifices il sera munit d’oeillères plates pour l’occasion. Il y 2 ou 3 poulains qui trottent mais une place dans les 4 premiers est jouable.

Install d’Alouette vient de rendre l’hippodrome dernièrement. Il partira certes en deuxième ligne mais sera ainsi plus calme. Je vais patienter et le faire finir. Il faudra bien sûr un bon parcours mais sa place est dans les 3 premiers !❞

Mardi 5 juillet

[Flora Scotia] ❝Etant malheureusement à pied, je ne pourrai pas me mettre au sulky de Flora Scotia ce mardi, qui sera associée à Thomas Constans. La jument vient de gagner avec brio à Vichy. Elle reste un peu délicate mais elle a une très belle chance ! ❞.

Quel est l’espoir de l’écurie ?

❝La vraie relève c’est logiquement Jewel de Banville… normalement ! (sourire) Bien qualifié, il a gagné ses 3 premières courses au monté avant de se montrer fautif malheureusement sur la cendrée. Un poil nerveux au début, il s’est assagi. Parmi les jeunes, c’est l’espoir ! ❞

Jewel de banville, le jeune prodige de l’écurie

📸 source : Scoopdyga

Pour finir, dites-nous, avez vous un petit chouchou dans l’écurie ?

❝ J’aime tous mes chevaux (rires) ! ❞

Encore un grand merci à Monsieur Arnaud Chavatte pour le temps qu’il nous a accordé ainsi que pour ses récits passionnants racontés lors de cette interview.

-Maxime Seyvet

2 commentaires sur “INTERVIEW D’ARNAUD CHAVATTE : ❝UNE PASSION FAMILIALE❞

Répondre à gilles guyard Annuler la réponse.