Dimanche 27 Février à Vincennes : Jour de Marathon (Prix de Paris)!

Réunion 1 – Vincennes – 13h20 🗞️ @Mseyvet

Ultime joute sonnant le glas des grandes courses du meeting hivernal de Paris-Vincennes, le Grand Prix de Paris sera le point d’orgue d’un dimanche qui s’annonce magnifique. Lors de cette épreuve phare, les plus éminents trotteurs actuels fouleront la cendrée de Vincennes pour une longue odyssée de 4.150 mètres !
Couronné à seulement 21 ans dans le mythique Grand Prix d’Amérique, Nicolas Bazire accompagnera son fidèle champion Davidson du Pont, qui tentera de rompre la malédiction qui l’accompagne dans cette épreuve prestigieuse. Une malchance dont peut profiter le sublime Galius, fils de Love You, afin de prendre sa revanche sur celui de Pacha du Pont. Tenant du titre, Etonnant compte bien conserver sa couronne dans ce Prix de Paris, qu’il avait remporté l’an passé à la surprise générale. Quant à l’étincelante Ampia Mede SM, qui n’a pu malheureusement participer au rêve américain le dernier dimanche de janvier, elle escompte bien prouver qu’elle peut rivaliser avec les meilleurs chevaux au monde.
Nicolas Bazire triomphera -t- il dans cette belle épreuve comme son émérite père l’a fait avant lui ? Le splendide Galius nous éblouira -t- il de nouveau ? Etonnant conservera -t- il son titre ? Ampia Mede SM surprendra -t- elle au plus haut niveau ?

Réponse à toutes ces questions dimanche à 15h15 précise !

Le sublime Galius
📷 Letrot

Réunion 1 Course 4 – Prix de Paris Marathon Race

7 – GALIUS. Invaincu depuis ses débuts en triomphant 12 fois d’affilées jusqu’à sa 3ème place dans le Prix Octave Douesnel, ce fils de Love You nous a, de par sa prestance, sa façon de trotter la tête baissée, et sa classe, très vite émerveillé. Qualifié pour l’Amérique en triomphant avec panache dans le Prix Ténor de Beaune, il a échoué d’un rien face à Davidson du Pont dans la belle. Lauréat du Critérium des 5 ans sur 3.000 mètres, les 4.150 mètres ne devraient pas lui poser de problèmes. S’il ne se relâche pas dans les ultimes mètres de course, le champion de Séverine Raimond peut remporter ce Prix de Paris !

9 – DIABLE DE VAUVERT. Bien connu des quintéistes il y a de cela deux années, il a gravi les échelons en nous habituant à des finishs époustouflants. Très malheureux dans certaines belles courses du fait qu’il soit victime de sa tactique de prédilection : la course d’attente, il a prouvé à bien des égards qu’il avait la pointure des plus grands.
Qualifié de « marathonien » par son mentor [ itw – equidia ] qui a fait de cette course son objectif, ce fils de Prince d’Espace peut faire sien ce Prix de Paris.

12 – ETONNANT. Arborant la casaque de Richard Westerink et ainsi les mêmes couleurs que faisait briller son illustre père Timoko, Etonnant a remporté l’édition 2021 à la surprise générale, à 60/1 ! La côte sera moins élevée cette fois bien que ce fils de Migraine nous creuse la tête. Tombeur de Face Time Bourbon dans le Prix du Bourbonnais, il a déçu depuis. Néanmoins, il a pleinement rassuré son mentor à l’entraînement qui est de plus confiant pour ce dimanche [ itw – geny ]. Bien luné, Etonnant ne nous surprendrai pas cette fois !

1 – AMPIA MEDE SM. La moins riche au départ de cette prestigieuse épreuve, cette pensionnaire de Fabrice Souloy n’en demeure pas la moins douée, loin de là. En 15 sorties sur notre sol, cette fille de Ganymède n’a échoué qu’à deux reprises, et notamment quand il ne le fallait pas : dans le Prix Ténor de Beaune, lui enlevant alors toute chance de se qualifier pour le Grand Prix d’Amérique. Elle n’a jamais couru contre les meilleurs ni sur une aussi longue distance, ce qui laisse entrevoir de sérieux doutes. Néanmoins, ses éclatants succès notamment face à Honneck, Ganay de Banville, et même Galius cet hiver lui confère l’une des plus belles chances de ce marathon.

11 – CHICA DE JOUDES. Du haut de ses 10 ans, la dame de fer d’Alain Laurent est bel et bien encore présente, comme l’atteste son honorable dernière sortie dans le Prix de France où elle a égalé son record de 1’10″3. Elle lutte souvent pour des petites places tout en dévoilant un sérieux exemplaire en compétition. Alors que beaucoup de ses principaux rivaux peuvent se montrer fautif sur cette longue distance ce dimanche, la fille de Jag de Bellouet peut espérer profiter de ces défaillances pour briguer une belle place. Cinquième de l’édition 2021, elle peut faire de même, voir mieux cette année.

Lauréat de la plus prestigieuse épreuve au trot attelé du monde, Davidson du Pont (14) mérite d’être nommé, bien qu’il n’ait jamais brillé dans ce marathon tant particulier. Seconde avant d’être disqualifiée l’an passé dans cette épreuve, la brûlante Flamme du Goutier (13), lauréate du Cornulier puis troisième de l’Amérique a peut être jeté tout son feu dans ces anciennes joutes. Gu d’Héripré (10) peine à se retrouver. Tous méritent d’être cités mais l’on ne peut hélas tous les retenir…

Mon Quinté + en 5 chevaux uniquement en chiffres : 7-9-12-1-11.

Etonnant remet son titre en jeu ce dimanche mais compte bien garder sa couronne !
📷 Equidia

Les autres chevaux repérés de la réunion :

Course 2
Récente deuxième dans un Quinté + disputé sur 2.100 mètres, Last Winner (1), irréprochable dans le temple du trot, tentera de faire aussi bien sur une distance plus longue (2.850 mètres) ce dimanche. Non loin de sa rivale dernièrement, Zante Laser (8) connaît elle cette distance, atout qui lui permettra peut être d’avoir sa revanche.

Course 5
Invaincue cette année, Fine Colline (12) briguera un quatrième succès de suite. Cependant, la tâche s’annonce cette fois plus rude avec la présence de bons mâles comme Fandango la Nuit (14), lui aussi dans une forme euphorique. À son apogée également, Alexandre Abrivard sera lui au sulky de Diablo de Caponet (16), d’une louable régularité. Choix cornélien !

Course 6
Du haut de ces 11 ans, le fils de Ready Cash, Best of Bourbon (2) a encore de beaux restes, comme l’atteste sa seconde place à 144/1 le jour du Prix d’Amérique. Il peut encore surprendre ce dimanche. La petite et sublime alezane Edition Géma (3) donne toujours son coeur sur la piste, au contraire d’Egao Jénilou (10), intermittent. La fille de Prince Gédé espère bien prendre sa revanche sur celui de Village Mystic.

Je vous souhaite une très belle journée en compagnie des trotteurs à Vincennes 🐴 !

Émoji 🪶 Plume sur Google Android 12.0.
Maxime Seyvet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :