Samedi 6 mars à Cagnes-sur-Mer : La sélection de Maxime !

Réunion 4 CAGNES-SUR-MER par @Mseyvet

Même si tous les regards seront rivés sur l’hippodrome de Paris-Vincennes pour la dernière du meeting, les trotteurs seront également présents du côté de Cagnes-sur-Mer pour une semi-nocturne riche de huit courses. Cap donc sur la Riviera afin d’étudier cette réunion !

L’hippodrome de la Riviera accueille les trotteurs ce week-end !

La première course du programme, sur 2.700 mètres, s’élancera à 15h30 avec des poulains et pouliches de 4 ans. Hardi Crown (107) pour l’entraînement et la drive de Dominik Locqueneux s’y présente invaincu ! C’est un fils de Perlando, un cheval bien connu des quintéistes d’antan drivé à l’époque par Jos Verbeeck ! Seule ombre au tableau, il découvre l’autostart et partira légèrement à l’extérieur derrière les ailes de la voiture… Mais si tout se passe bien, une cinquième victoire lui tend les pattes !

Deuxième épreuve, toujours derrière l’autostart, mais pour une distance plus courte ici (2.150 mètres) et pour des 5 ans. Glorioso Bello (204) sera drivé par Vincent Martens, qui a l’habitude de courir sagement afin de préparer ses chevaux. Mais pas d’inquiétude, le cheval défendra ses chances ce week-end, son mentor remplaçant simplement son frère sous le coup d’une mise à pied. Le fils de Prodigious vient de devancer la plupart de ses rivaux du jour dans la course de référence disputée le 13/02/21 sur ce parcours. Il devrait sans incident répéter. 

En grande forme, Dominik Locqueneux (lauréat hier notamment avec Gaïa Olmenhof et Calina ici-même), peut de nouveau s’illustrer au sulky de Gino Viva (302). Son cheval vient de battre bon nombre de rivaux qu’il retrouve ici, sur plus long. Bien placé derrière l’autostart, il peut gagner. 

Direction la cinquième épreuve où les amateurs seront à l’honneur. Envoûteur d’Auge (502) est d’une louable régularité. Excepté une disqualification au mois de janvier, où il luttait d’ailleurs pour la victoire ce jour-là, il est irréprochable depuis plusieurs mois ! Dans cette catégorie, les premières places lui semblent promises. 

Avant dernière épreuve de cette réunion cannoise réservée à des chevaux d’âge, Destin d’Haufor (708) semble un ton au-dessus de ses rivaux du jour. Même s’il a hérité d’un mauvais numéro derrière les ailes de l’autostart, il peut vite l’effacer et renouer avec le succès, qui lui échappe depuis l’été dernier. 

Ultime épreuve du jour sur la Riviera où nous retrouvons la jeune génération ici. Iago Victory (803) vient d’être battu par Impériale Darling, une pouliche estimée par la famille Martens et qui a depuis signé une nouvelle victoire, pas plus tard qu’il y a trois jours ! Idéalement placé derrière la voiture, il ne surprendrait guère en s’imposant dans ce lot de qualité ! 

Bon week-end !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :