Vendredi 12 février à Toulouse : La Sélection de Maxime !

Réunion 5 TOULOUSE par @Mseyvet

Avant un somptueux week-end sur l’hippodrome de Paris-Vincennes avec notamment le Grand Prix de France dimanche, la cendrée se repose en ce vendredi, mais pas les trotteurs ! Direction le sud-ouest et plus précisément l’hippodrome de Toulouse, un anneau à main droite, pour une semi-nocturne riche de 8 courses.

La première course du programme s’élancera à 15h35 avec des mâles de 5 ans au départ. Il n’est pas chose aisée de rendre la distance mais j’aime beaucoup Gadjo Charentais (115). Après avoir été fidèle plus d’un an à l’hippodrome de Vincennes, il a fauté dernièrement sur la Côte-d’Azur, mais a prouvé sa forme en retrait. Il n’a couru qu’une fois à droite, mais pour une victoire. Candidat de classe du lot, il peut rester invaincu sur cette corde. 

Le bel alezan Gadjo Charentais en touriste dans le sud !

15 chevaux seront au départ de la deuxième épreuve, pour une distance de 2.750 mètres avec un départ à l’autostart. Elle n’est pas la mieux placée mais la régulière Flûte à Bec (212) a déjà fait l’arrivée avec des numéros en seconde ligne. Lui, est idéalement placé en première ligne, Fakir de Larré (205) vient de changer de propriétaire et peut bien faire d’emblée pour son nouvel entourage.

Toujours derrière l’autostart mais sur un parcours de vitesse cette fois (2.150 mètres), Enivrante (308) partira certes tout en dehors, mais étant donné l’opposition, cela ne devrait pas être si dérangeant. Fille de Torino d’Auvillier, qui luttait avec Tucson, The Best Madrik ou encore Timoko en 2010, Enivrante (308) sera très en vue ce vendredi. 

La quatrième compétition est la plus belle sportivement parlant, et sera en outre support du Quarté + régional. Plusieurs chevaux ont une super chance ! Spécialiste des tracés à main droite, Drop des Duriez (417) a une belle carte à jouer, mais devra rendre la distance… Au contraire de Etienos de Chenou (410) lequel vient de triompher sur ce parcours, en devançant la bonne Eliska Berry ! Enfin, méfions-nous de Nero Maximus (401) qui débute certes à droite, mais qui n’a pas démérité dernièrement à Vincennes pour sa première sortie sur notre sol. La lutte sera belle ! 

Dans la sixième épreuve réservée à des chevaux âgés de 4 ans, Handsom de Houelle (602) affiche un sans faute en trois sorties publiques : deux victoires et une deuxième place. Il vient de gagner pour sa rentrée avec son driver du jour et sera une nouvelle fois déferré des postérieurs. Bien placé derrière l’autostart, tous les feux sont au vert ! 

Avant dernière épreuve du programme, la septième course se disputera sous la selle. Les meilleures chances se situent au second échelon, avec notamment Gaucho de la Noue (712), aussi performant à gauche qu’à droite, et d’une louable régularité. Sans faute, il peut briller. 

Les drivers amateurs clôtureront cette réunion toulousaine dans cette huitième et ultime épreuve. Ils sont peu nombreux en tête, c’est pourquoi Cétaquati (812) peut facilement rendre la distance sans trop d’efforts et ainsi, pouvoir briguer une place sur le podium. 

Avant un très beau week-end dans le temple du trot, avec en point de mire le Grand Prix de France et la présence du crack Face Time Bourbon, je vous souhaite une bonne fin de semaine ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :