Qatar Prix de l’Arc de Triomphe Interview d’Olivier Peslier: Conquérant!

Interview par @ThibaudLst

Crack-Jockey connu et reconnu dans le monde entier, Olivier Peslier va tenter d’enlever ce dimanche un 5ème sacre dans l’épreuve reine du galop mondial, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. A quelques jours de l’échéance attendue par tous, il nous a gentiment accordé une interview, lui qui sera en selle sur STRADIVARIUS, pensionnaire de l’entraineur anglais John Gosden.

La nouvelle vient de tomber: vous allez être associé au stayer STRADIVARIUS pour le Prix de l’Arc de Triomphe. Comment vous êtes vous retrouvé en selle sur le pensionnaire de John Gosden?

Frankie Dettori (partenaire d’ENABLE dans la course) m’a demandé si je souhaitais monter STRADIVARIUS, j’ai rapidement dit oui. Après discussion avec John Gosden et les propriétaires, ça m’a été confirmé.

Olivier Peslier peut aller loin en selle sur STRADIVARIUS pour l’entrainement de John Gosden.

De plus, vous avez formé une belle association avec John Gosden dans les années 1990

Oui tout à fait, notamment en 1995, j’allais pas mal en Angleterre et je montais également pour lui régulièrement.

Vous avez gagné 4 fois cette épreuve. Pensez-vous qu’un 5ème sacre soit envisageable pour vous cette année?

Tout est possible parce qu’il faut y croire. Dans les courses rien n’est joué tant que le poteau n’est pas franchi. C’est un super cheval qui est dur, qui a du métier et qui ne sera pas dérangé par le terrain souple.

OLIVIER PESLIER en selle sur SOLEMIA va conquérir son 4ème sacre dans l’épreuve reine. C’était en 2012.

Sa performance dans le Qatar Prix Foy (préparatoire) ne vous a t-elle pas déçu?

Non parce que j’ai déjà été deuxième dans les préparatoires pour gagner l’Arc ensuite. La course n’a pas été très sélective, ça a fini sur un déboulé. Ces chevaux-là n’ont pas l’habitude de courir comme cela en France. Il y aura plus de rythme dans l’Arc, le terrain sera différent et c’est ce qui fera la différence.

Quel est votre pronostic pour cet Arc de Triomphe?

On va prendre en base ENABLE et les chevaux d’Aiden O’Brien qui sont également intéressants notamment MOGUL. En tout cas les meilleures chances ne viendront pas de chez nous (en France) cette année. Ce qui sera déterminant c’est la capacité des chevaux à s’adapter à l’état du terrain.

Avez-vous d’autres belles chances à défendre au cours de ce Week-End?

J’aurai CALL THE WIND dans le Prix du Cadran! Le cheval a déjà gagné cette course-là et a bien fait cette année. Sur cette distance là, c’est un logique favori.

CALL THE WIND peut reprendre son sceptre dans le « Cadran »

Dans la course ARQANA pour 2 ans, je monte KALAOS pour Carlos-Laffon Parias. C’est un maiden amélioré mais on sera beaucoup au départ. Cependant, c’est une belle chance.

J’aurais aussi ARTEMIS dans le Qatar Arabian Trophy qui a gagné récemment en battant une bonne pouliche. J’espère qu’elle pourra se sortir du terrain, c’est la seule inconnue.

Si on passe à Dimanche, je monte TAYF. Sur ces 2 dernières années, il n’est jamais sorti des 4 premiers et a déjà gagné dans ce terrain là. Il devrait faire l’arrivée avec EBRAZ et HAYYAN. Avant le coup ce sont les 3 chevaux de la course.

Si l’on revient sur votre carrière, vous avez tout gagné et partout dans le monde, comment voyez-vous l’avenir? Pensez-vous à devenir entraineur?

Non je ne serai jamais entraineur! C’est un métier à part entière et je ne me vois pas entraineur. Je vais certainement m’orienter vers l’élevage avec ma compagne. Vu la conjoncture actuelle, ce n’est pas évident de devenir entraineur. Ce n’est pas dans mon idée en tout cas.

Tant que j’ai de belles chances et que je suis en forme, je continue ma carrière. C’est un pur bonheur de pouvoir monter des bons chevaux.

Dans votre famille, il y a également votre fille, Mégane, qui monte plutôt finement à l’image de son père. Lui donnez-vous des conseils au quotidien?

Je n’interviens pas trop dans sa carrière sauf si elle commet vraiment une grosse bêtise. Après, elle est déjà bien coachée par David Smaga qui est toujours de très bons conseils. Elle se remet bien en question et à la tête sur les épaules.

Des partants à noter avant samedi?

Oui j’ai ABBES vendredi à Saint-Cloud dans la course de pur sang arabe. Il vient de faire sa rentrée en finissant 3ème mais il était un peu rond. Son objectif c’est ce vendredi et il a fallu le remettre en course dernièrement.

Un grand merci à Olivier Peslier pour cette interview pleines d’enseignements. On lui souhaite le meilleur pour ce week-end riche en émotions et en spectacle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :