Et si l’Arc revenait à un français ?


Le papier de l’ARC par @Raphnaquet



C’est le dimanche que tout passionné attend avec impatience : le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Le championnat du monde du pur-sang fascine les foules du fait de notamment son palmarès. Historique, beaucoup de ses éditions le sont devenues. Remémorons-nous la récente tentative de triplé de Trève en 2015. Plus historique encore, cet emblème des courses françaises et internationales revient dans son lieu d’origine qui a connu quelques changements et une remise à neuve quasi complète.

Paris Longchamp accueille donc la première édition de son histoire. 7 Groupes I auront lieu avec en point d’orgue la course prestigieuse disputée sur 2.400 mètres. Et pour se faire, sous les coups de 16h10, 19 acteurs (voire 38 si nous comptons leur binôme pilote) entreront en jeu pour décrocher le graal.

IMG_7334

Les étrangers forment une belle concurrence notamment chez les anglais avec le duel 100% femelle entre Enable (10) et Sea of Class (19). La représentante de Juddmonte Farms remet son titre en jeu ici. Celle qui a connu une longue période de repos à cause d’une blessure, a fait une rentrée tonitruante à Kempton début septembre 2018. Elle va certainement « monter sur sa course » mais de là à s’imposer… La concurrence est rude. Sa compatriote a les dents longues. Ses dernières sorties forcent l’admiration. Elle dispose d’une pointe de vitesse redoutable en bon terrain. Et l’état de la piste parisienne sera certainement en son avantage dimanche. La pouliche de Mme Tsui sera difficile à devancer. Cependant le français Waldgeist (5) tentera de lui barrer la route. Vainqueur du Qatar Prix Foy en seulement quelques foulées, le protégé d’André Fabre ne cesse de monter en puissance. Le bon terrain sera pour lui un plus ainsi que la forme de son jockey Pierre Charles Boudot. Il a pour nous sa place sur le podium.

1233108_PHW_waldgeist
WALDGEIST va défendre chèrement ses chances!

« L’armée bleue » envoie deux de ses meilleurs chevaux.  Cloth of Stars (6) est compliqué mais très talentueux (deuxième de l’Arc l’an passé). Il nous a rassuré en se classant troisième de la préparatoire pour les vieux chevaux. Il est tout à fait capable de se placer dans le quinté. Tout comme Talismanic (7), lauréat de la Breeder’s Cup 2017 qui a sa place en fin de combinaison. Il faudra également faire attention à Kew Gardens (13), plaisant vainqueur du St Léger anglais. C’est d’ailleurs le choix de monte du premier jockey d’Aidan O’Brien, Ryan Moore.

Notre sélection :

5        Waldgeist

19      Sea of Class

6        Cloth of Stars

10      Enable

13      Kew Gardens

7        Talismanic

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.