Elitloppet 2017 à Solvalla (Suède) : Timoko, le Rocky du trot !


Par @Lpassioncourses

TIMOKO ELIT
TIMOKO

TIMOKO, c’est l’histoire d’un trotteur hors du commun… Fils d’Imoko, ce pensionnaire de l’écurie Westerink est l’idole d’une région, faisant déplacer le Sud-Ouest à chacune de ses sorties, et malgré quelques défaites, TIMOKO s’est toujours relevé, toujours plus fort et prêt pour de nouveaux combats… Ce Dimanche 28 Mai, il est entré encore plus dans la légende des courses en remportant pour la seconde fois de sa carrière l’Elitloppet, le Prix d’Amérique suédois, associé à Bjorn Goop. TIMOKO a encore fait vibrer la planète courses, de part sa magnifique victoire mais aussi en battant un BOLD EAGLE qui semblait invincible jusque là…

Retour sur cette journée pleine d’émotions.

 Première batterie : BOLD EAGLE pulvérise l’opposition et fait trembler Solvalla

 

1
BOLD EAGLE

Parti avec le numéro 5 derrière l’autostart, BOLD EAGLE s’est très bien élancé derrière les ailes de l’autostart associé à son driver habituel Franck Nivard qui avait fait le déplacement principalement pour cette drive. Face à lui, DELICIOUS U.S, jument entraînée par Daniel Reden, qui semblait avant coup être l’adversaire principal du champion de l’écurie Pilarski. Mais la main de maître de Franck Nivard à tout simplement surpris Solvalla. Une victoire de BOLD EAGLE était bien entendu attendue, mais là, nous avons assisté à une démonstration de la part du fils de Ready Cash. Il s’impose très facilement avec un chronomètre exceptionnel de 1’08 »4, pulvérisant ainsi le record d’Europe ! Il est suivi par RESOLVE et D.D’S HITMAN. La quatrième place revient à SPRING EROM qui crée la surprise. Ainsi, ces quatre concurrents sont qualifiés pour la finale qui s’annonce magique…

Seconde batterie : NUNCIO se rachète et confirme le match très attendu 

 

2
NUNCIO

 Une demi-heure après le succès pharaonique de BOLD EAGLE qui a marqué les esprits, c’est NUNCIO qui entre en piste. Champion suédois considéré comme le principal adversaire de BOLD EAGLE si il se qualifie pour la finale, NUNCIO est le tenant du titre de l’épreuve. Cependant, il avait été décevant lors de sa dernière sortie, semant alors le doute chez les passionnés :  le champion est-il malade où s’agit-il d’un coup de bluff ? Sera-il à la hauteur pour affronter l’espoir français BOLD EAGLE ? Cette seconde batterie qualificative réservait bien des promesses… Mené par un des meilleurs drivers suédois Orjan Kihlstrom, NUNCIO a mené la course en tête et s’imposant ainsi en repousant toutes les attaques. Le duel NUNCIO / BOLD EAGLE allait bien avoir lieu ! Il est suivi de PROPULSION, le français TIMOKO, lauréat de cette course en 2014, et IN VAIN SUND. Ces quatre chevaux sont eux aussi qualifiés pour cette finale qui s’annonce comme le plus beau Elitloppet depuis les vingt dernières années…

 

Elitloppet 2017 : TIMOKO roi de Solvalla !

3 

Une finale d’anthologie… BOLD EAGLE a obtenu le numéro deux derrière les ailes de l’autostart, un meilleur numéro que celui qu’il avait obtenu pour sa batterie, comme l’a dit son entourage. Cela allait-il suffire pour remporter deux courses consécutives sur une même journée, lui qui disputait une course à batterie pour la première fois ? Quant à NUNCIO, il s’est élancé à son intérieur, avec le numéro un.

BOLD EAGLE, malgré son bon numéro, s’est mal élancé, sûrement épuisé de sa première course. Après avoir suivi les animateurs dont TIMOKO qui a mené la course à un rythme effréné, BOLD EAGLE est venu en troisième épaisseur pour attaquer, mais cela en était trop pour lui. Il a plafonné dans les derniers mètres, venant quand même s’emparer d’une belle quatrième place.

Quant au champion suédois NUNCIO, l’effort qu’il avait donné dans la première batterie lui a aussi coûté un meilleur classement. Parti au centre du peloton, il n’a pas été capable d’attaquer pour terminer sur sa pointe de vitesse habituelle.

C’est à la surprise générale que TIMOKO, trois ans après sa première victoire dans cette course légendaire, renoue avec la victoire, associé à un Bjorn Goop plus heureux que jamais. Parti en tête dès le début de course, TIMOKO a pulvérisé l’opposition, s’imposant facilement à la plus grande joie de son entourage. Le cheval s’offre même le luxe de battre le record chronomètrique de l’épreuve, en 1’09.

Avec 4 836 731 euros sur son compte en banque suite à cette victoire, TIMOKO est le premier trotteur de l’histoire de la course à remporter cette épreuve à l’âge de 10 ans. Un triplé est-il espéré en 2018 face à BOLD EAGLE qui aura ce puissant désir de revanche ? Les amoureux des courses l’espèrent….

4

A très vite!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.